Nuit Blanche, 2003 ..... mon début

… mon aventure en peinture abstraite a commencé en 2003, avec ce tableau (de 5 x 5 pieds) que j’ai nommé à l'époque "Nuit blanche" . Je me rappelle bien du matin où j'ai tenté de peindre mes observations nocturnes, mon angoisse... la lumière du corridor inondant discrètement ma porte de chambre, celle lumière de lune filtrée par mon rideau et... ce personnage, sûrement moi, qui attendait en silence dans le cadre. Pour peindre la nuit, j'ai mis du rouge, du bleu, du brun, du noir....  Entre les deux ouvertures lumineuses, il y avait à l'époque une diagonales à la place du second rectangle .... L'oeil attentif,  ma professeure ma demandé de remplir cette diagonale et de tenter de créer deux ouvertures,  flottantes dans l'espace.... Je me suis mise à la tâche.... J'ai rempli ce qu'il y avait en trop et j'ai sablé ce que je devais ouvrir.... 

C'est à ce moment que j’ai compris que je pouvais aller au delà de la représentation et comment le faire… quel serait le sujet de mes prochaines oeuvres. Le personnage n'avait plus sa place... Mon défi dorénavant serait élaborer ainsi:  Il ne s’agit pas de représenter la lumière mais de lui permettre de se révéler.  Je venais de comprendre aussi l'essence du travail de Pierre Soulages et de plusieurs peintres expresionnistes ... 

C’est à l’université que cela c'est passé … après trois ans à explorer la couleur et le dessin. À Claude Gauvin, ma professeure de peinture je dois beaucoup en ce sens. 

À Nausika de la Galerie Apple Art, je dis un gros merci aussi.  Sans le savoir, par cette thématique d'exposition "Le début" ,  elle m'a offert l'opportunité de revenir à cette première oeuvre et  à ce qui a initié mon sentier de création à l'époque. 

 

 Nuit Blanche, 2003, 150 cm x 130 cm, acrylique sur toile brute, encadrée

Nuit Blanche, 2003, 150 cm x 130 cm, acrylique sur toile brute, encadrée